Notre Famille

Chrystèle et Lionel HARGUINDEGUY, 43 ans. En couple depuis 18 ans, nous avons vécu dans plusieurs villes de France grâce à nos différentes opportunités professionnelles ce qui nous a appris à nous adapter à diverses situations et coutumes.

Notre parcours professionnel

Nous avons tous les deux démarré dans la vente à l’âge de vingt ans, tout d’abord en contrat étudiant, puis en tant que vendeur(se) et enfin en tant que Directeur(trice) / formateur pour de grandes enseignes nationales.

Notre installation à Rodez

Nous sommes arrivés à Rodez en 2003 pour ouvrir notre propre boutique de prêt à porter enfants sous Franchise Sergent Major. Tous les jours, nos clients nous demandaient des chaussures pour enfants, aussi quand l’opportunité s’est présentée, nous avons ouvert en 2006 notre première boutique de chaussures pour enfants au 2 Place d’Estaing à Rodez.

Notre développement

Très vite, en arrivant sur le secteur de la chaussure pour enfants, nous nous sommes rendu compte qu’il n’existait aucune chaîne nationale sur ce secteur d’activité, la seule chaîne qui existait à cette époque était « Petits Petons », une chaine de chaussures pour enfant en mono-marque distributeur. Hors, les clients qui rentrent dans des boutiques de chaussures pour enfant cherchent des marques connues et reconnues pour leur qualité de chaussant et l’usage qu’en fait un enfant de ses premiers pas à son plus grand âge.

Quelles marques ?

Nous étions donc convaincus dès le départ que si nous développions un réseau, il fallait que ce soit un réseau Multi-marques afin de répondre au mieux à la demande de ce marché.

Quelle type de boutique ?

Etant issu du commerce sédentaire, nous savions que la majorité des enseignes nationales demandent des emplacements N°1, des surfaces minimum de 80m² et des linéaires de vitrine d’au moins 5 mètres …
Nous avons vu qu’il y avait beaucoup de petites surfaces qui restaient correctement placées dans les Centre ville et les centres commerciaux et qui ne trouvaient pas preneur à cause des exigences des enseignes nationales. Il nous suffisait donc de travailler ce problème.

Forts de ces constatations, nous avons décidé de développer un concept basé sur l’optimisation de petites surfaces commerciales et en multimarque. Il nous fallait ensuite trouver un nom commercial...

Notre enseigne...

Après de longues discussions nous avons opté pour un jeu de mot : TACOA à tes pieds. Tacoa étant une partie du mot basque Oinetakoa qui signifie CHAUSSURE auquel nous avons collé « à tes pieds » ce qui donne :
« T’as quoi à tes pieds » Nous avons alors déposé notre nom à l’INPI : TACOA à tes pieds ainsi que notre concept étaient nés.

Un cadre juridique et commercial.

Nous avons fait appel à un avocat spécialisé dans la franchise (le cabinet SAJE à Nantes) afin de nous rédiger un contrat de partenariat ainsi que le DIP (document d'information pré-contractuelle), nous avons négocié des avantages préférentiels avec les fournisseurs et nous avons lancé le développement en Août 2010.